Une bonne gestion de votre présence en ligne est essentielle. Google propose un outil gratuit et facile à utiliser pour vous aider à contrôler votre e-réputation : Google My Business (GMB). Grâce à lui, il devient plus simple de gérer les informations fournies aux internautes, notamment à ceux qui utilisent Google.

C’est quoi Google My Business ?

GMB est un outil de Google mis à la disposition des professionnels pour améliorer le référencement local de leur site web. Pour l’utiliser, ils doivent créer une fiche établissement. Cette dernière apparaît sur les résultats de recherche et contient toutes les informations relatives à l’entreprise.

Vous savez ce qu’est un référencement local ? Pour simplifier, il constitue l’ensemble des techniques entreprises pour optimiser la visibilité d’un site web sur Google uniquement. Les opérations de référencement SEO sont donc réalisées au niveau local.

Si vous désirez développer votre clientèle, une bonne visibilité sur la toile s’impose. Dans ce cas, vous devez avoir un bon positionnement sur les moteurs de recherche, notamment sur Google. Ce dernier enregistre en moyenne 57 000 recherches toutes les secondes. Le référencement local devient ainsi incontournable.

Notez que Google figure dans la liste des moteurs de recherche les plus utilisés dans le monde. Chaque mois, il enregistre plus de 5 milliards de recherches sur les restaurants, 3 milliards sur les hôtels et 1 milliard sur les boutiques de vêtements.

Pour créer votre fiche d’établissement, il vous suffit de vous inscrire sur GMB et de remplir le formulaire correspondant.

En quoi Google My Business est utile pour le référencement de votre entreprise ?

Google My Business constitue un véritable levier de référencement pour votre entreprise. La fiche d’établissement contient tous les renseignements relatifs à votre société. Grâce à elle, les internautes pourront facilement vous trouver et accéder à toutes vos informations.

GMB dispose de nombreuses fonctionnalités qui vous permettent de modifier et de mettre à jour les informations sur la fiche. Dans ce contexte, il est important de vérifier la véracité des données fournies sur votre page. À défaut, les informations envoyées aux internautes seront erronées ou incomplètes. Ce qui porterait préjudice à l’efficacité de votre stratégie marketing, étant donné que vous risquez de perdre des clients potentiels.

GMB met à votre disposition divers outils pour optimiser votre page et plusieurs solutions permettant à vos cibles de vous contacter facilement. Ces fonctionnalités boostent incontestablement votre visibilité et favorisent votre notoriété auprès de vos clients.

Cette plateforme propose aussi des outils qui vous permettent :

  • D’interagir avec vos utilisateurs
  • D’évaluer leur comportement
  • De déterminer le nombre de clics, d’appels, d’abonnés…

Ces informations vous permettent, en effet, de déterminer l’efficacité de votre stratégie de référencement et d’y apporter les modifications nécessaires.

Que faut-il mettre dans la fiche d’établissement sur Google My Business ?

Pour créer une fiche d’établissement accrocheuse sur Google My Business, voici quelques informations que vous ne devez pas négliger. Non exhaustive, cette liste compte parmi les incontournables.

Le nom de l’entreprise

Renseignez le nom exact de votre établissement. Ne vous laissez pas tenter d’y insérer des mots-clés. Vous risquez de contrevenir aux règles de Google et de renvoyer vos clients sur une fausse piste.

L’adresse

Vous avez le choix de masquer ou de montrer votre adresse aux internautes. La deuxième option s’avère plus judicieuse si vous proposez des services à domicile, par exemple. Cela concerne généralement les professionnels qui offrent des services à la personne, tels que les plombiers dépanneurs et les aides à domicile.

Les coordonnées

Vous devez aussi fournir votre numéro de téléphone et votre site internet. Si vous ne disposez pas de site web, Google met à votre disposition des outils vous permettant d’en créer un.

Les coordonnées

Les catégories

N’oubliez pas de préciser dans quelle catégorie se trouve votre établissement. Pour optimiser votre page, renseignez les catégories secondaires.

Les URLs

En plus de l’URL de votre site web, vous pouvez ajouter des liens complémentaires. Ceux-ci incluent, par exemple, celui qui mène vers le menu de votre restaurant, la formule de souscription à une offre, les promotions…

Les horaires

Les visiteurs apprécient lorsque vous leur fournissez toutes les informations dont ils ont besoins sans même qu’ils les demandent. Vous devez ainsi renseigner les horaires d’ouverture et de fermeture de votre établissement.

Les attributs

Il est aussi nécessaire d’aider vos visiteurs dans leurs recherches en leur fournissant sur Google My Business un maximum d’informations sur votre établissement. L’accessibilité, la méthode de paiement et les offres comptent parmi les renseignements que vous pouvez leur donner.