À la différence de l’écriture sur papier, rédiger pour le Web nécessite des connaissances approfondies dans le domaine du référencement. Le fond et la forme du texte doivent répondre à un certain nombre de critères. Et ce, afin de s’assurer un bon positionnement dans les moteurs de recherche et de satisfaire les besoins des internautes.

Écrire pour le Web : différent de l’écriture papier ?

La rédaction pour le Web et celle sur papier varient sur certains points importants. Lorsque l’on parle d’écriture journalistique, il s’agit avant tout d’un contenu ayant pour but d’informer. En revanche, écrire pour le Web ne se résume pas à transmettre des informations. Cela requiert davantage un contenu optimisé pour le référencement dans les moteurs de recherche.

En ce sens, la rédaction pour le Web est tournée vers le marketing de contenu où les pratiques SEO sont intégrées. Suivant cette directive, écrire un contenu web vise généralement à attirer de nouveaux prospects ou leads. En d’autres termes, à l’issue de la lecture du texte, le visiteur doit avoir envie de réaliser une action. Il peut s’agir d’une inscription à une newsletter ou encore d’effectuer l’achat d’un produit ou d’un service.

Dans le cadre de la rédaction journalistique, le texte n’est en aucun cas modulé de sorte à encourager les lecteurs à effectuer une quelconque action. De plus, le travail journalistique se base généralement sur la recherche de nouvelles informations qui n’ont pas encore été traitées. Ainsi, l’écriture sur papier demande souvent plus de prospections approfondies pour vérifier les faits.

Pour la rédaction web, le champ d’opération est plus large. Dans la majorité des cas, il est question de rédiger un contenu sur des sujets qui ont déjà été traités. En effet, Internet regorge d’innombrables sources de renseignement sur lesquelles le rédacteur web peut baser son travail. Il aura par la suite pour mission de reformuler ces données de manière à éviter les contenus dupliqués.

Écrire pour le Web : différent de l’écriture papier ?

Quelques règles pour bien écrire pour le Web

Définir avec clarté les objectifs, les informations essentielles ainsi que la cible du contenu. Telle est la première règle de l’écriture pour le Web. Outre le respect des pratiques SEO, le contenu doit s’aligner avec les attentes de l’internaute. Le message clé doit ensuite être déterminé pour atteindre facilement la cible souhaitée. En ce sens, le rédacteur aura à travailler et à personnaliser les informations pour satisfaire l’audience ciblée.

Par ailleurs, la base d’une bonne rédaction pour le Web est un texte clair et concis. La lecture de l’article doit être aussi simplifiée que possible. En effet, les visiteurs ont souvent tendance à lire en diagonale pour trouver rapidement les informations qui les intéressent. Il faut donc éviter de rédiger des phrases trop longues.

D’autre part, le vocabulaire utilisé doit être courant pour retenir plus facilement l’attention du lecteur. Il convient d’éviter les termes techniques et difficiles à comprendre.

Aussi, il est important pour le rédacteur web de respecter une charte éditoriale web pour la structure du texte. Celle-ci doit avoir un style bien défini, ainsi qu’un ton cohérent avec l’ensemble du contenu du site. En somme, ce dernier doit être à la fois court et percutant.

Quelques règles pour bien écrire pour le Web

Comment optimiser son texte pour le SEO ?

La rédaction pour le Web nécessite avant tout une bonne maîtrise du référencement naturel. Par ailleurs, lorsque l’on parle de contenu pour le Web, cela s’apparente à une rédaction SEO.

Un texte de ce type nécessite entre autres des connaissances en balises HTML, meta description, Netlinking et URLs. Les besoins d’écriture SEO pour le Web ont ainsi pour but de créer un contenu optimisé. Cela, pour un bon positionnement parmi les résultats des moteurs de recherche.

Un autre critère important de la rédaction pour le Web est la structure. Le texte doit présenter un maillage interne afin de faciliter l’accès à divers paliers d’informations. Cela s’avère tout aussi bénéfique pour les lecteurs que pour le référencement dans les moteurs de recherche.

De même, le cœur du sujet doit toujours venir au début de chaque partie du texte. On parlera le plus souvent de mots-clés. Toujours pour optimiser le référencement du contenu, ces derniers sont à placer stratégiquement sur les premières lignes des paragraphes. L’objectif est de faciliter la lecture pour l’internaute.

Comment optimiser son texte pour le SEO ?